Atrium Immo

Financer son projet immobilier en 10 étapes

Financer son projet immobilier en 10 étapes

Devenir propriétaire immobilier est le rêve d’un Français sur trois. Cependant, trouver le moyen de financer son projet n’est pas de tout repos, surtout si l’on ne dispose pas d’un apport personnel suffisant. Alors, pour vous aider à mettre sur pied votre projet, voici la meilleure manière de financer votre projet en 10 étapes.

1 – Planifiez votre projet avec minutie

Est-ce que vous disposez d’un apport personnel qui vous servira de garantie auprès de votre banque ? Allez-vous opter pour un prêt à taux fixe ou taux variable ? Est-ce que votre banque propose une solution de financement flexible qui s’adaptera à votre situation financière ? Autant de questions qui nécessitent des réponses de votre part, et cela afin d’éviter que votre projet ne reste qu’une utopie.

2 – Avoir une main mise sur votre budget

Lorsque vous souhaitez acquérir un bien à l’aide d’un prêt immobilier, prenez le temps de calculer les mensualités que vous pourrez honorer chaque mois, et cela pendant la durée nécessaire pour le remboursement. Même si vous espérez une hausse de salaire ou une évolution rapide de vos revenus, ne prenez pas en compte ces changements et déterminez si votre taux d’endettement ne dépassera pas la barre de 33%.

3 – Comparez les offres de prêt

Il existe différents établissements qui proposent des aides pour le financement d’un projet immobilier. Le plus ancien reste les banques, mais aujourd’hui, l’Etat ainsi que les organismes territoriaux proposent ce type d’aides. Que ce soit pour l’achat d’une résidence principale, d’un bien à mettre en location ou autres, faites le tour des aides aux quelles vous pourrez soucrire.

4 – Misez sur les différentes offres existantes

Après avoir mis en place votre plan de financement, pensez à comparer les différentes offres que les banques et établissements financiers vous proposent. Vous pourrez faire jouer la concurrence afin de trouver l’offre la moins chère du marché et qui s’accorde à votre besoin. Vous avez à votre disposition des comparateurs en ligne ou encore le service d’un courtier spécialisé en prêt immobilier.

5 – Prenez le temps d’étudier les offres

Lorsque les établissements dont vous avez fait appel vous proposent des offres de prêt, prenez le temps de bien les étudier une à une. Vérifiez le taux de crédit que chaque établissement propose pour un même type de prêt ; comparez les différents composants tels que la flexibilité au niveau des échéances et le remboursement anticipé ; découvrez les coûts de votre emprunt que ce soit pour l’assurance, les garanties et les frais de dossier.

6 – Renseignez-vous sur les différentes formules

Entre le prêt à taux fixe et le prêt à taux variable, vous avezz le choix lorsque vous souscrivez à un prêt immobilier. Comme son nom l’indique, un prêt à taux fixe ne présente aucune surprise tandis qu’un prêt à taux variable peut présenter des avantages et des inconvénients en fonction de l’évolution du marché. Ainsi, lorsque vous souscrivez à un taux variable, il se peut que cela augmente ou abaisse vos mensualités selon l’évolution des taux appliqués sur le marché. Cela peut être très risqué puisque vous vous retrouvez du jour au lendemain avec des mensualités trop élevées.

7 – Pensez à faire des simulations

Lorsque vous vous renseigez auprès de votre banque sur les différentes offres de prêt qu’elle propose, cette dernière a l’obligation de vous informer sur la nature du prêt surtout si vous envisagez de souscrire à un emprunt à taux variable. Elle doit aussi vous proposer différentes offres de simulations qui vous montrent la hausse brutale des taux d’emprunt.

8 – Posez la bonne question sur votre garantie

Afin d’accompagner leurs clients, les banques leurs proposent différentes garanties à savoir le privilège du prêteur de deniers, l’hypothèque ou la caution d’un organisme spécialisé. Etudiez l’option qui s’accordera le plus à votre situation. Allez au-delà en vous renseignant davantage pour savoir quelles sont les cautions qui coûtent les moins chères et quelles sont celles qui sont remboursent une partie de la somme versée au départ une fois que le prêt arrive à échéance.

9 – Souscrivez à une assurance emprunt

Vous êtes libre de souscrire ou non à une couverture décès-invalidité-incapacité pour votre emprunt immobilier. Cela est indispensable puisqu’en cas d’accident votre assurance permettra de couvrir les mensualités restantes. Vous pouvez vous tourner vers votre banque pour cette couverture ou vers un autre établissement qui propose les mêmes garanties mais à un prix avantageux. Veuillez également savoir que la loi Hamon de 2014 vous permet de changer d’assureur après un an pour votre assurance prêt.

10 – Contactez un courtier

Pour vous aider à trouver l’offre de prêt la moins chère, faire appel à un courtier est certainement la meilleure solution qui s’offre à vous. Il vous sera d’une grande aide pour trouver l’offre la plus avantageuse avec des conditions très souples. Cela peut faire toute la différence.

 

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu